Les vieux métiers

Maçons

Jouac : Les maçons avaient bonne renommée même au loin, car nous voyons, le 11 novembre 1674, Léonard Delacoste, maître maçon et tailleur de pierre, de Jouac, s’engager à reconstruire le château de Seillant.

En 1528, des maçons établis à Romorantin acquièrent des terres indivises à Lussac.

Paveurs

Cromac: Une ancienne famille cromacoise, la famille Plantivaud, compte plusieurs générations de paveurs.

St Léger Magnazeix: En 1848, un paveur originaire de Saint-léger du nom de Genty, fit naître la Société de secours mutuels des ouvriers paveurs dite de Saint-Roch.

Arnac la Poste: C’est dans les registres de l’état-civil que nous trouvons la trace du premier paveur en 1679.

En 1740, des paveurs d’Arnac s’associent pour entreprendre le pavage de Bordeaux.

Autres métiers existant à l’époque dans notre région :

  • Un maître étaminier (1730)
  • Un maître fontenier (1750)
  • Un philtoupier (1783-1784)
Philtoupier, filtoupier, filetoupier : tisserand de chanvre ou de lin, ou personne battant le chanvre pour en tirer la graine
  • Un faiseur de petites croix (1769)
Sans doute ces petites croix qu’il était d’usage de déposer aux carrefours au passage des enterrements.

045

Des scieurs de long.

049

Un sabotier