Les villages autour de St Georges les Landes

Bantard
Champagnac
Chantouant
La Chardière
La Croix de La Chardière
Chaulivet
Les Galleries
Le Gat
Le Gros Chêne
Jagon
Larreux
Le Latier
Le Mazeraud
Les Minardières
Les Pierres
Les Pigeonnières
Plantedit
Le Pré Blanc
Le Puy de Mont
Puylaurent
Les Serventières
Les Tribardières
.
.


.

Bantard.

• Actuellement : Aucun commerce.

Précédemment  : Café mercerie chaussures droguerie épicerie / M Jammot Robert (1950).

Robert Jammot, dit « Roro » passait avec un camion sur lequel a longtemps figuré  »  » le pigeon voyageur ». Il avait un bidon de 25 litres d’huile et un bidon de 25 litres de vinaigre. Les clients venaient avec leurs bouteilles pour les faire remplir. Souvent, il arrivait même que les fermières payent avec un panier d’oeufs ! Pour choisir un fromage, son pouce s’enfonçait juste comme il fallait, en fonction du goût de la cliente… Robert Jammot avait également une petite exploitation agricole, il avait 2 vaches.

Précédemment  : Café épicerie / M. Jammot et sa femme Berthe  (parents de Robert) (1932).
Précédemment  : Marie Duplant.

• Maçonnerie et gros oeuvre : Frédéric Castel  (2010).

• Peinture Vitrerie : Steele Christopher (2008).

• Maçon : Roland Périchet (1964).

Précédemment : Maçon / Camille Périchet (1929).
Précédemment : Maçon / Narcisse Périchet (1900).
Précédemment : Maçon / Louis Périchet (1822).

• Sculpteur sur ciment : M. Guillaume.

M. Guillaume était le seul dans la région à faire des rambardes en faux bois, et il allait très vite !

• Salle des fêtes.salle des fêtes - Copie

Suite au refus des instituteurs de St Georges de laisser le terrain où était le jardin de la Mairie pour la construction d’une salle des fêtes, le comité des fêtes a décidé de construire une salle à Bantard.
Après le nettoyage du terrain, un transporteur de La Châtre l’Anglin a récupéré deux préfabriqués de salles de classe réformés de Châteauroux. Après la construction des fondations, le bâtiment a été mis en place. La municipalité a alors offert le paiement des fournitures, les artisans locaux ont fait des dons… et des bénévoles de la commune, toutes professions confondues se sont largement investis pendant 3 ans. La salle des fêtes a pu être inaugurée.

Haut de page

.

Champagnac.

• Bar – Bal : Rosa Vaugelade (Dans les années 1930).

• Actuellement :

Précédemment: Maçon / Roland Périchet (Fils de Camille).
Précédemment : Maçon / Camille Périchet.

M. Périchet employait 4 à 5 ouvriers permanents avec aussi des employés supplémentaires ou des journaliers en fonction des besoins. D’autre part, il possédait une petite exploitation agricole.

• Scierie : famille Hérault (cf mono 2).

• Actuellement : Aucune activité.

Précédemment : Menuiserie / Jean Lepain.

M. Lepain avait toujours un ouvrier et un jeune apprenti qu’il formait. Il fabriquait des cercueils et faisait office de Pompes funèbres.

Précédemment : Menuiserie / Albert Lepain (Père de Jean).
Précédemment : Menuiserie / Famille Aubrun.

La fille de M. Aubrun avait épousé Albert Lepain.

Les muletiers qui passaient pour aller pour chercher du minerai à Chaillac afin de le ramener à Mondon, étaient rançonnés par certains habitants, il fallait payer une taxe pour abreuver les mules dans l’étang (Celui-ci a été asséché depuis).


.

Chantouant.

(La partie rattachée à St Georges uniquement, car Chantouant appartient à la Commune de Cromac).

Cordonnerie : M. Alloncle.

M. Alloncle était installé à La Sallesse (Commune d’Arnac), il venait une fois par semaine à Chantouant, pour son commerce, et s’installait dans une maison ancienne. Au début, il utilisait une moto pour faire ses tournée, d’où son surnom « Moto ». Plus tard, il a utilisé un tube Citroën, toujours très plein !

Haut de page

.

La Chardière.

• Exploitation agricole : Sylvie Aucharles (1993).

Précédemment : M. Peuchaut (Notaire qui louait des terres à M. Marguinaud (Père du peintre).

• Exploitation agricole : Jean-Jacques Léger Terres en fermage.

M. Léger a été Maire de la Commune puis Conseiller Municipal.


.

La Croix de La Chardière.

Actuellement : Maison d’habitation
Précédemment : Au Cochon fidèle / Paul Rose (2014-2017).P1140305

Il existe deux versions pour l’origine de nom “Cochon fidèle”.
– La 1ère : le cochon allait manger dans les champs et revenait seul : “ il était fidèle”.
– La 2ème version : M. Laguzet avait vendu son cochon à une famille du coin, or, le cochon est revenu chez ses anciens propriétaires d’où “ Le Cochon Fidèle”…

Précédemment : Au Cochon fidèle / Olivier Desprès, fils de Raymond (1996-2010).
Précédemment : Au Cochon fidèle / Raymond Desprès (1968-1996).
Précédemment : Deux frères, Jean-Pierre et Raymond Desprès.

Jean-Pierre est retourné en région parisienne après s’être marié.

Précédemment : Famille Desprès -> Jean-Pierre, Raymond et leur père.

Dans des années 60, il existait une piste de karting derrière le bar, qui attirait les jeunes.

Précédemment : Peintre / M. Lenoble, qui a reconstruit le bâtiment qui menaçait ruine..
Précédemment : Exploitation agricole / M. Laguzet.
Précédemment : Exploitation agricole / Clément Desbouiges.

M. Desbouiges avait une toute petite exploitation agricole, il avait 2 vaches.

En se dirigeant vers les Grands-Chézeaux, une maison, la « Villa des Chaouins » a abrité des réfugiés alsaciens.

.

.

Chaulivet.

E P Charpente / Emile Puybertier (2011).

Haut de page

.

Les Galleries.

• Construction de maisons individuelles : Marc Mickael Baldwin (2007).
• Rempailleur de chaises – Chaisier (jusqu’en 1945 environ ) : M. Hazard.

.

Le Gat.

• Maçonnerie, carrelage, rénovation, caveau / Joël Lachaise (1989-2014).

Joël Lachaise a été Conseiller Municipal puis Maire de la Commune.

• Exploitation agricole “GAEC Vauzelade” / Olivier et Marie-France Vauzelade (2002).
• Sciage et rabotage du bois : Eric Pawson Vernon (2011).
• Maroquinier ambulant (durant 3-4 ans).

.

Le Gros Chêne.

Pendant la guerre de 40-45, un résistant a été caché et soigné au Gros Chêne.

• Menuisier ébéniste : André Bernard.

André Bernard a débuté à Arnac en 1976 puis il s’est installé au Gros Chêne. Ensuite, il est devenu Menuisier ébéniste couvreur après reprise chez Marchadier aux Chézeaux).

• Entreprise agricole : Georges Briard.

Marie-Louise Briard gardait des enfants de la Sauvegarde de l’enfance. Elle a même gardé des enfants de particuliers de la région.

Haut de page

.

Jagon.

• Actuellement : Menuisier bois PVC / Jean-Claude Guyon (a repris après quelques années d’interruption) (2010).

Précédemment : Menuisier ébéniste / Claude Delille (après le décès de son demi-frère M. Bernard Bordèche ).
Précédemment : Menuisier ébéniste / M. Bordèche (Père de Bernard).

• Exploitation agricole : Jean-Louis Bernu (1991).

Précédemment : Marcel Bernu (Père de Jean-Louis).
Précédemment : Louis Bernu (Père de Marcel).

• Exploitation agricole “EARL Couret” / François et Céline Couret (2001),

Précédemment : Robert et Michel Rivaud.

Robert Rivaud est arrivé pendant la 2nde guerre mondiale. Il a épousé Armance, la fille de la maison où il vivait. Robert était un joueur de boules chevronné..
La Grand-mère de Michèle appartenait à la famille Briard (Voir ci-dessous).

• Exploitation agricole :

Précédemment : Jean-Pierre Briard.
Précédemment : Pierre Briard (époux de Simone Joyeux et père de Jean-Pierre).

Pour Paul Briard, Georges était le père d’Adrienne Briard.

• Exploitation agricole : M. Caron.

Précédemment : M. Larose.

M. Caron était un Parisien. Il a épousé une fille du pays, Jacqueline.

• Entreprise Générale : Maxime Deschamps.

Maxime Deschamps sciait le bois, tenait une cidrerie, et faisait un peu de maçonnerie (caveaux)Sa première cidrerie était au Pré Blanc.

• Exploitation agricole : Roger Jammot.
• Exploitation agricole : Marcel Brochet.
• Électricien : Paul Labussière.

Paul Labussière était un des premiers électriciens de la région, en 1930. Il possédait une voiture et il était bossu.


.

Larreux

• Exploitation agricole : Didier Pithon.
• Exploitation agricole : Jean Bernard.
• Sabotier : Bernard Alphonse.
• Charron – Maréchal ferrant.
• Plâtrerie – Entretien de jardins : Graham Carter (2009).
• Forgeron : M. Ferrant.
• Réparateur de vélos : M. Aumasson.

M. Aumasson a travaillé à Larreux durant la seconde guerre mondiale.

Haut de page

.

Le Latier.

Le nom “Le Latier” vient vient de “latte”. Ces lattes étaient fabriquées par les feuillardiers qui habitaient à cet endroit vers 1800…

• Menuisier : M. Landaud.
• Exploitation agricole “Gaec Delattre : Ludovic et Sylvie Delatre (2005).

Précédemment : M. Chevalier.
Précédemment : M. Courrière.

• Exploitation agricole : M. Simonneau.

M. et Mme Simonneau ont élevé 18 enfants.

• Actuellement : Exploitation fermée.

Précédemment : Exploitation agricole “EARL “Ferme du Cormulet” : Bernadette Alloncle , épouse de M. Claude Alloncle, qui est décédé (1993-2013).
Précédemment : Travaux agricoles : M. Jean-Jacques et Claude Alloncle (1982 )
Précédemment : Entrepreneur agricole – Sabotier : M. Pierre Alloncle (Père de Jean-Jacques et Claude).

Pierre Alloncle, dit « Guillochet », faisait la moisson, le bottelage… Il a aussi travaillé chez Dumy, à St Sulpice et il a conduit les cars de transport scolaire.

• Exploitation agricole : M. Chaffray.

.

Le Mazeraud.

• Sabotier : M Desbouiges.
• Exploitation agricole : M. Doucet (Décédé).


.

Les Minardières.

• Exploitation agricole : Michel Filloux (1998).

Précédemment : Exploitation agricole : Marie-Jeanne Auclair Filloux (1992).
Précédemment : Robert Auclair.

• Exploitation agricole : Philippe Puybertier (1988).

Précédemment : Simon Delage.

Simon Delage était fermier de M. Biarnais.

Haut de page

.

Les Pierres.

• Exploitation forestière / Gilbert Dallais (2002).

.

Les Pigeonnières.

• Exploitation agricole : Bernard Beaufils (1991).

.

Plantedit.

Anciennement : Carrières de quartz.

.

Le Pré Blanc.

• Cidrerie : Maxime Deschamps.

Maxile Deschamp a quitté le Pré Blanc car il était sur un terrain communal. (Lui, il habitait à Larreux). Il a installé sa cidrerie à Jagon.


.

Le Puy de Mont.

• Travaux agricoles / M. Bertholon.
• Travaux agricoles / M. Draignaud.
• Exploitation agricole : Marcel Bernard et son fils Gérard.

Précédemment : Marcel Bernard.
Précédemment : Clément Bernard

De nombreux membres de la famille Doucet sont partis à Paris pour paver les rues.

• Forgeron.

Haut de page

.

Puylaurent.

• Moulin : Daniel Chaput.

Précédemment : M. Michaud.


.

Les Serventières.

• Gîte : M. Marzet.
• Exploitation agricole : Albert Giraud.
• Tonnelier : M. Aumaître.

M. Aumaître a appris son métier de tonnelier en Guyane Française, à Cayenne.


.

Les Tribardières (Hameau aussi connu sous le nom des “ 4 routes”).

• 2 batteuses / Famille Joyeux (Amélie).
• Une buvette avec restauration « Au rendez-vous de la chasse ».
• Menuisier : Jean Boiron .
• Exploitation agricole : Faderne Sébastien.
• Couturière : Simone Joyeux épouse Jean Boiron

M. et Mme Boiron tenaient une station d’essence Avia jusque dans les années 80. Ils tenaient aussi un petit bar- tabac où étaient organisés des bals populaires dans une très belle salle !

Haut de page